Gaïayoga : chantons pour la Terre

Gaïayoga : chantons pour la Terre

Je ne saurais vous dire exactement à quel moment j’ai découvert le Gaiayoga… C’était bien avant 2012 puisque je me souviens d’avoir célébrer le Solstice d’Hiver, date importante du calendrier Maya, avec les participant.e.s de la cellule d’Orléans.

C’est une personne que j’avais rencontrée sur un salon bien-être alors que je présentais mes ateliers végétaliens qui m’en avait parlé lorsque je lui avais dit que j’adorais chanter. Elle m’avait conté la dimension spirituelle que ces chants transportent et tout le bien qu’ils lui faisaient. Curieuse, je décidai de m’y intéresser de plus près.

Plus de 10 ans après, je me souviens encore cette sensation dans mon corps, cette reconnexion avec mon âme, tout le bien que cette première cellule m’avait apporté. Chaque semaine nous nous retrouvions pour chanter pour la Terre avec notre cœur. En dehors du plaisir de chanter, me restent ces voyages astraux, les messages reçus entre deux chants, la connexion avec les autres cellules qui ne s’inscrit ni dans l’espace, ni dans le temps. Plusieurs années sans les chanter et pourtant certains chants revenaient toujours à des moments opportuns, délivrant un message d’amour et de paix.

Au printemps 2021, en retrouvant Patricia, une participante, nous discutâmes et étions d’accord pour nous dire que nous avions toutes deux pour souhait de chanter à nouveau. Nous nous retrouvâmes quelques fois. Dès la 1ère fois, la joie s’empara de nos êtres, nous reconnectant avec les sensations d’autrefois. Et pour cause, le Gaiayoga est bien loin d’être un simple répertoire de chants, il s’agit d’un véritable outil de transformation cellulaire. Mon expérience est unique, comme celle de chaque participant.e. Il n’y a pas d’attente à en avoir. C’est là un cadeau à la Terre que nous faisons, ensemble et dans l’amour.

La Gaiayoga a été initié au printemps 1997 au Québec, suite à un enseignement que Reine-Claire et Mario-Gaal ont reçu de la Source. Il est actuellement dispensé dans 7 pays repartis sur 2 continents, dont 33 cellules hebdomadaires sont référencées sur le site de l’École de vie consciente.

Dès septembre 2021, retrouvez-moi au Jardin d’Esculape à Orléans pour une cellule mensuelle. Si l’envie et les conditions le permettent, nous pourrons par la suite nous retrouver chaque semaine afin de bénéficier au mieux de ces enseignements.

Tu es intéressé.e ? Envoie-moi un mail sur contact@fannytalbot.com pour recevoir les informations.

 

En savoir plus sur le Gaiayoga, le fonctionnement de la Cellule ou sur l’École de la Vie Consciente qui a donné naissance au Gaiayoga.

cellule de Gaïayoga

(Crédit photo : École de la Vie Consciente)