On ne joue pas avec les énergies, histoire ésotérique

On ne joue pas avec les énergies, histoire ésotérique

Il y a un an jour pour jour, je me réveillais chez une amie après une expérience mystique totalement hors norme qui aurait pu mal tourner.

Tout avait bien commencé

Nous nous réunissions le samedi en début d’après-midi dans un cadre privé pour travailler ensemble sur des SOINS ÉNERGÉTIQUES de groupe encadré par deux personnes expérimentées dans le soin énergétique (dont mon amie) et un professionnel. La séance a très rapidement été intense, un des participants est même parti en transe (en revenant à lui rapidement lorsqu’il eut fait passer l’énergie), tout était corrélé avec la discussion qui paraissait innocente avant de rentrer dans le soin. Jusque là tout était OK. Nous avions d’ailleurs déjà pratiqué ensemble (dans cette vie là au moins).
La 1ère partie sur le soin du groupe effectuée, nous passions à la deuxième : travailler sur des tierces personnes avec leur accord. J’insiste sur ce point très important, on ne travaille jamais sur quelqu’un sans son CONSENTEMENT ! C’est vraiment la base de toute pratique ésotérique pour rester dans des énergies de lumière.

Tout a basculé

Nous savions que la personne sur laquelle nous travaillions était « chargée ». Nous nous sommes donc assurés de plusieurs façons que nous étions enclins à lui prodiguer un soin. Ce que nous ne savions pas c’était le prix qu’il allait nous en coûter… Il est difficile de mettre des mots sur ce que nous avons vécu ce jour là, entre exorcisme et chamanisme, ce que je sais c’est que mon amie est partie dans un autre monde et lorsqu’elle est revenue elle n’était plus la même au point d’oublier toute la journée et d’en être consciente, répétant en boucle les mêmes phrases « pourquoi ma table est installée comme ça ? » « pourquoi j’ai fais du thé ? » « mais que s’est-il passé ? » « je ne me souviens plus de rien, je deviens folle ».

Le contexte

L’an dernier à cette date, il y avait un couvre feu dont l’heure était proche de la fin de notre travail. Les participants sont donc partis, le professionnel qui nous accompagnait y compris. Je décidais de rester le temps que mon amie retrouve ses esprits. Je pensais que cela serait rapide vu que le professionnel partait, je me sentais en confiance. Je précise que d’autres participantes seraient restées si je ne l’avais pas fait.
Mais au bout d’une heure mon amie était toujours dans le même état. Vers 22h30 j’appelais une guérisseuse proche à la rescousse qui a donné ce qu’elle pouvait pour rétablir mon amie. Le professionnel restait rassurant, de chez lui, en me disant que tout allait rentrer dans l’ordre. En attendant, c’est moi qui n’allait pas bien en entendant depuis plusieurs heures les mêmes phrases répétées en boucle et me sentant impuissante face à la situation (en fait je n’aurai pas pu faire plus et aucun.e autre participant.e à cette séance non plus).
Vers 3h du matin mon amie commençait doucement à reprendre ses esprits et entamait un travail énergétique notamment un bon nettoyage à la sauge. Nous allions ensuite rejoindre les lits pour nous reposer. Inutile de vous dire que nous n’avons pas beaucoup dormi…

Toustes connecté.e.s

Le lendemain matin, elle avait toujours peu de souvenirs. Je lui passais un enregistrement que j’avais fait la veille car elle me demandait régulièrement ce qui c’était passé et cela me prenait beaucoup d’énergie de raconter ce qui c’était passé encore et encore. Elle a passé toute la journée à entreprendre les vérifications nécessaires sur son état de santé et à contacter les participants afin de reconstituer la journée dont un an après elle ne souvient toujours pas de ce qui c’est passé. Je précise qu’elle n’a pas gardé de séquelles de cette séance qui malgré son caractère exceptionnel s’est déroulée dans la fluidité. Nous étions toustes connecté.e.s. J’ai notamment le souvenir qu’une participante et moi-même avions instinctivement attrapé une cheville de mon amie en même temps, comme un geste réflexe lorsque mon amie commençait à « partir » afin de la maintenir ancrée dans notre monde. Le geste était inconscient, fluide et parfaitement millimétré comme si une force extérieure avait attrapé nos mains respectives avec douceur pour les guider.
Malgré cela, ni mon amie, ni moi-même ne regrettons ce qu’il s’est passé. Mon amie magnétiseuse a reçu l’information qu’il s’agissait d’une intronisation en tant que guérisseuse et chamane.

Pourquoi je vous raconte ça :

– vous rappeler que même quand on a de l’expérience, le monde énergétique peut apporter son lot de surprises. Ce n’est pas pour rien qu’on parle de paranormal (en marge du normal) et d’occulte (qu’on ne voit pas),
– que les professionnels restent des humains et qu’ils ne correspondent pas forcément à nos attentes, qu’il est important de les choisir avec soin et de garder du discernement,
– qu’il est important à mon sens d’être bien entourés lorsqu’on travaille avec ces pratiques,
– que la part énergétique que je donne dans mon activité professionnelle est bien en deçà de mes capacités et que je pratique régulièrement médiumnité, guidance et soins énergétiques en lien avec d’autres initiés afin que ma pratique reste maîtrisée.
Une prochaine fois je vous raconterai mes séances de spiritisme de jeunesse où là aussi je vous invite à garder une vigilance.
Prenez soin de vous 🙏🏼
Note : pour des questions notamment de confidentialité aucun nom ou indice permettant d’identifier les acteur.e.s de cette séance ne sera révélé.
Partager ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce contenu est protégé par Copyright et ne peut être copié.